Canales et Guarnido – BLACKSAD

21 octobre 2011

 

 

Genre : Policier

Scénario : Juan Dìaz Canales

Dessin et couleurs : Juanjo Guarnido

Nombre d’album parus : 4 ( +2 hors-série )

Editeur : DARGAUD

 

L’histoire se déroule dans un New York anthropomorphe des années 1950. John Blacksad, chat noir, museau blanc, est détective privé. Sombre, désabusé, il traine un passé de gamin des rues qui n’a pas mal tourné, comme il le dit lui même à Otto Lieber : « Avant je courais devant la police, maintenant c’est moi qui cours après les méchants. » Il est aidé dans ses enquêtes par Weekly, une fouine, journaliste un peu froussard, toujours au courant de tout.

 

 

 

Tome 1 – Quelque part entre les ombres.

Blacksad est confronté à un univers mafieux et corrompu. Natalia Wilford, une célébre actrice, et également premier amour du héros, est retrouvée morte, assassinée. John décide alors de retrouver l’assassin pour le réduire au silence et venger Natalia.

 

 

 

Tome 2 – Arctic-Nation

John est, cette fois ci, confronté au racisme d’un groupe d’animaux extremistes, les Arctics
,qui pronent la supériorité des animaux polaires sur les autres. Face à eux, les Black Claws, un gang d’animaux noirs. John enquête sur la disparition de la petite métisse Kayleigh, et n’a d’alliés d’aucun côté puisque étant un chat noir, les Arctics le méprisent, et les Black Claws se méfient de lui à cause de son museau blanc.

 

 

 

Tome 3 – Âme rouge

John s’engage, bien à contre coeur mais le porte monnaie vide, comme garde du corps d’une riche personne, et se retrouve mêlé à de sombres intrigues mêlant arme nucléaire et ultra-nationalisme.

 

 

 

Tome 4 – L’Enfer, le silence

De passage à La Nouvelle-Orléans, Blacksad est engagé par le directeur agonisant d’une célèbre maison de disques de blues, afin de retrouver son musicien fétiche, Sébastian « Little Hand » Fletcher, un pianiste accro à l’héroïne qui fuit un lourd secret.

Note 9/10 : Une des plus jolies séries que j’ai pu lire. Les dessins, autant que l’intrigue suivent bien l’univers. Une immersion totale dans l’univers de Blacksad.

 

 


Share

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *