René Barjavel – Le diable l’emporte

13 juin 2010

le diable l'emporte Ce livre a été écrit en 1948 … Au sortir de la dernière guerre, au moment où se met en place le nouvel ordre mondial issu du partage du monde entre les grandes puissances de l’époque.

Le récit décrit un monde où les grandes puissances de la planète pensent que la dissuasion nucléaire est un rempart nécessaire, et que l’inflation des armes atomiques dans chaque camp ainsi que la peur de savoir que si un ennemi attaque il sera immédiatement vitrifié à son tour, permettront de garantir la paix. Certains n’y croient pas et mettent en place, en secret, une arche contenant quelques exemplaires d’humains, susceptibles de régénérer l’espèce en cas de destruction totale de notre monde.

Malgré ces précautions, la guerre nucléaire est déclarée …

Barjavel, avec un humour très caustique, nous dépeint un monde et sa fin apocalyptique, où la bêtise humaine prend le pas sur le bon sens. Un monde où les plus bas instincts de l’humanité provoquent sa perte. Un livre que l’on lit avec un certain malaise, car tout ce qui est décrit pourrait bien arriver dans la réalité. C’est plus une réflexion sur l’avenir de l’humanité qu’un livre de science-fiction. Malgré une écriture un peu datée, mais aussi quelques applications technologiques visionnaires, ce roman se laisse lire sans difficulté et nous fait réfléchir à cette question : L’homme peut-il jouer à Dieu ou est-il plus proche du diable ?

Note : 8/10

6.0 Bouton Commandez 100-30

Commander sur Gibert Joseph

Share

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *